"Moi,
j'ai choisi
Garantiz
parce que
c'est simple
 et efficace !"

Garantiz

En cas d'arrêt de travail
recevez 100% de votre revenu.

 

Demande d'étude gratuite et sans engagement
sur la garantie en cas d'arrêt de travail Garantiz.

Remplissez ce formulaire pour recevoir votre étude, c'est simple et immédiat !
Votre code postal*  

Votre nom*

      Votre email*     Votre n° de Tél. *
             
 

Votre AGE*

   

Votre Profession*

  Votre revenu*

Votre régime social  (1)

 

 

   

     

brut par mois

(1) Sécurité Sociale  ou M.S.A. (salarié de l'agriculture)
 R.S.I.  (artisan, commerçant, profession libérale)
 ou AMEXA (exploitant agricole)

* indispensables pour recevoir votre étude


Indemnités journalières en cas d'arrêt de travail versées par votre régime obligatoire.

Principe

Le salarié en arrêt de travail pour maladie non professionnelle peut percevoir, sous certaines conditions, des indemnités journalières (IJ) versées par la Sécurité sociale, destinées à compenser partiellement la perte de salaire.


Bénéficiaires 

Arrêt de travail pendant 6 mois maximum

Le salarié doit justifier des conditions suivantes :

  • avoir travaillé au moins 200 heures (soit environ 6 semaines à temps plein) au cours des 3 mois civils ou des 90 jours précédant l'arrêt,

  • ou avoir perçu un salaire au moins égal à 1 015 fois le montant du Smic horaire au cours des 6 mois civils précédant l'arrêt.

Exemple : un arrêt de travail a commencé le 1er janvier 2013. Le droit aux IJ est ouvert :

  • si le salarié a travaillé au moins 200 heures entre le 1er octobre et le 31 décembre 2012,

  • ou s'il a perçu, entre le 1er juillet et le 31 décembre 2012, une rémunération au moins égale à 9 541 € (1015 x 9,40 € : valeur du Smic au 1er janvier 2012).

Au-delà du 6ème mois d'arrêt de travail

Le salarié doit justifier des conditions suivantes :

  • à la date d'interruption de travail, justifier de 12 mois d'immatriculation en tant qu'assuré social auprès de l'Assurance maladie,

  • et avoir travaillé au moins 800 heures (soit environ 6 mois à temps plein) au cours des 12 mois civils ou des 365 jours précédant la date d'interruption de travail, dont 200 heures pendant les 3 premiers mois des 12 mois civils ou des 365 jours précédant la date d'interruption de travail,

  • ou avoir perçu un salaire au moins égal à 2 030 fois le montant du Smic horaire pendant les 12 mois civils (ou les 365 jours) précédant l'arrêt, dont au moins 1 015 fois le montant du Smic horaire au cours des 6 premiers mois.

Exemple : un arrêt de travail de plus de 6 mois a commencé le 1er janvier 2012. Le droit aux IJ est ouvert :

  • si vous avez travaillé au moins 800 heures entre le 1er janvier 2011 et le 31 décembre 2011, dont 200 heures entre le 1er janvier 2011 et le 31 mars 2011.

  • ou si vous avez perçu une rémunération au moins égale à 18 270 € (2 030 x 9 € : valeur du Smic au 1er janvier 2011) pendant la période du 1er janvier 2011 au 31 décembre 2011 et à 9 135 € (1 015 x 9 € ) entre le 1er janvier 2011 et le 30 juin 2011.  

 

Montant -

Mode de calcul

L'indemnité journalière est égale à 50% du salaire journalier de base (puis 66,66% si le salarié a 3 enfants à charge minimum, et à partir du 31è jour d'arrêt).

Le salaire journalier de base est égal, pour tout salarié mensualisé, à 1/91,25ème du total des 3 derniers salaires.

Par exemple, un salarié ayant moins de 3 enfants à charge et ayant perçu 2 000 € par mois lors des 3 mois précédents l'arrêt de travail peut prétendre à une indemnité fixée à 32,87 € (soit 2 000 x 3 / 91,25 = 65,75, puis 65,75 x 50% = 32,87)

Montant maximum

Pour tout arrêt de travail débutant à partir du 1er juillet 2012, lorsque le salaire brut dépasse 1,8 fois le Smic (soit 2 574,40 € par mois), il n'est pris en compte que dans la limite de ce plafond. 

Par conséquent, l'indemnité journalière versée ne peut dépasser un certain montant, qui varie dans les conditions suivantes :

Nombre d'enfants à charge du salarié Période de versement des IJ Montant brut maximum (arrêt de travail ayant débuté depuis le 1er janvier 2012)
Moins de 3 À partir du 4ème jour d'arrêt jusqu'au 360ème jour d'indemnisation ou jusqu'à la fin des 3 ans d'indemnisation en cas d'ALD. 41,38 €  
Au moins 3 Du 4ème au 30ème jour d'arrêt 41,38 €
Au moins 3 À partir du 31ème jour d'arrêt jusqu'au 360ème jour d'indemnisation ou jusqu'à la fin des 3 ans d'indemnisation en cas d'ALD. 55,17 €

 

 

Pour recevoir mon étude de garantie en cas d'arrêt de travail et tout savoir sur mon cas personnel
je demande mon étude Garantiz gratuitement et sans engagement en cliquant ici

 

 

© Garantiz - mutuelles individuelles et familiales - Mentions légales.